Histoire de la PAF

La première démonstration aérienne de la patrouille en France a lieu en 1931, sur le terrain d’Étampes-Mondésir. Cette prestation est réalisée par des moniteurs de l’École de perfectionnement au pilotage au Morane-Saulnier.

Les pilotes se déplacent dans une formation de trois appareils. De 1932 à 1939, sous le commandement du Capitaine Pierre Fleurquin, ce qui est encore appelé la « patrouille d’Étampes » vole de succès en succès. Cette patrouille a représenté la France lors de meetings internationaux.

Évolution vers la patrouille de France moderne

A ses débuts, les avions volaient attachés entre eux avec des cordes. En 1935, la « patrouille d’Étampes » change d’avions. Elle utilise désormais des MS.225. Quand aux formations, elles comptent désormais cinq appareils. Nous sommes en 1936.

En 1937, la patrouille s’installe à Salon-de-Provence et change de nom. Désormais, il faut l’appeler « Patrouille de l’École de l’air ».

La Seconde Guerre mondiale impose une interruption. Juste après le conflit en 1947, le ministère de l’Air crée une Escadrille de présentation de l’Armée de l’air.

Le capitaine Perrier, ancien pilote de la Patrouille d’Étampes est le chef de ce nouveau groupement aérien. 12 avions sont utilisées. Ce sont des appareils de la marque Stampe SV-4.

Histoire de la PAF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut