Dispositif pour l’effet fumigène

Le dispositif pour l’effet fumigène est la signature visuelle de la Patrouille de France. Ces tracées dans le ciel sont attendues le 14 juillet lors de la fête Nationale par petits et grands.

Mélanges de couleurs et dispositifs techniques

Pour dessiner le drapeau dans le ciel, chaque Alpha Jet de la patrouille est équipé d’un pod fumigène. Il est placé sous le ventre de l’avion, à l’emplacement du pod à canon-mitrailleur.

Ce pod contient deux cuves de 50 litres. L’une contient de l’huile permettant de créer le panache de fumée blanche. La seconde contient un colorant liquide qui est rouge, bleu ou de toute autre couleur. En outre, la pointe du pod fumigène contient une bouteille d’azote sous pression.

Avant le décollage de l’avion de chasse, le mécanicien remplit les deux cuves précédemment citées et ouvre le robinet de la bouteille d’azote.

Pendant le vol, le pilote dispose a une seule palette située en arrière du manche. Elle permet de déclencher ou de stopper la fumigation. Le pilote peut aussi changer la couleur du panache de fumée en passant par exemple du blanc qui est la couleur basique à la couleur du pigment dissimulé sous le ventre de l’appareil.

<h2>Comment la fumée naît-elle?

Le panache de fumée se créé lorsque l’azote sous pression propulse puis éjecte le colorant de la cuve adéquate.

Deux petites canaux situés à l’extérieur de l’avion relient l’arrière du pod fumigène à la tuyère du réacteur gauche de l’avion de chasse.

Ces petits tuyaux transportent le mélange azote/air/colorant vers la tuyère où la sortie du réacteur gauche chauffe et disperse la fumée créée.

La température de sortie du réacteur produit un effet dans l’intensité de la couleur produite. La température permettant de produire le plus bel effet est comprise entre 650 °C et 750 °C.

Pendant le vol, il est important de rester synchronisés. En général, le leader commande la diffusion des effets de fumée. Il peut par exemple dire : « Coup de palette … Top ». Les trois appareils situés au centre lâchent la traînée blanche qui correspond à une absence de couleur. Pendant que trois ou quatre autres appareils lâchent du bleu ou du rouge. L’ensemble de la patrouille formant le drapeau Français.

La formation doit donc être méticuleusement pensée avant le décollage. En effet, certains avions peuvent avoir une avarie et être remplacés. Il est par exemple plus facile de remplacer un appareil ne pouvant pas produire du blanc qu’un appareil incapable de produire de la couleur.

Dispositif pour l’effet fumigène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut