Belgian Air Force Days 2018 : l’Amérique vient et gagne !

L’exposition baptisée Belgian Air Force Days

se déroule toujours en septembre, pendant tout un weekend sur la base aérienne de Kleine Brogel située près du quartier éponyme dans Peer, une ville située en région flamande dans la province de Limbourg.

Comment cela se passe?

Les Belgian Air Force Days sont l’occasion pour la force aérienne belge de présenter ses véhicules et engins en tout genre. Plusieurs milliers de visiteurs participent systématiquement.

L’édition 2018 a été marquée par la présence des trois constructeurs en lice pour remplacer les F-16 vieillissants de l’armée Belge. Il s’agissait de : Rafale, F-35 et EuroFighter.

Ces trois appareils ont occupé l’actualité pendant des mois en Belgique. Pendant tout le salon, la Défense n’a pas fait de commentaire. La seule exigence de l’armée a été que les trois appareils soient présents simultanément. Objectif : permettre au public Belge d’admirer ces avions.

L’avion de chasse américain présenté lors des Belgian Force Days s’installe en Belgique

Finalement plus de deux mois après le salon, la Belgique a choisi le F-35 construit par Lockheed Martin. Les premiers F-35 devraient être livrés en 2025. Le gouvernement a décidé d’acheter 34 exemplaires de cet appareil. Les huit premiers avions disponibles seront positionnés aux Etats Unis et serviront à former les pilotes.

La Belgique a choisi le modèle F-35A. Plusieurs raisons ont été avancées pour justifier ce choix. D’une part, la furtivité qui permet à l’avion d’être invisible par les radars. D’autre part, la possibilité de décoller et d’atterrir verticalement.

Chaque année de 2025 à 2027 quatre avions seront livrés annuellement. Cinq appareils devront être livrés en 2028 et en 2029. Quant aux quatre derniers, ils seront livrés en 2030.

Belgian Air Force Days 2018 : l’Amérique vient et gagne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut